www.terresdeguyane.fr Le site d'information 100% Guyane Terres de Guyane sarl : Book & références
Accueil Guyane pratique ! Articles et reportages Nature et environnement Photothèque Carnet d'adresses
Recherche sur TDG
Terres de Guyane
TOUS LES ARTICLES
Nature et environnement
Histoire
Géographie
Météorologie
Economie
Populations / Cultures
Chiffres-clés
Tourisme
Arts et culture
Actualité, évènementiel
Vie quotidienne
Divers
 
TDG
La ZIC, responsable des saisons en Guyane
Christine POIXBLANC
  La ZIC, responsable des saisons     Quel temps fait-il en Guyane ?  
La Zone de Convergence Intertropicale, qu'est-ce-que c'est ?
Levez les yeux de votre écran et dirigez votre regard vers la petite lucarne de votre bureau. Si à priori vous n'observez rien de particulier dans ce petit coin de ciel, c'est parce que vous ne savez pas encore lire entre les nuages ! N'avez-vous pas remarqué que nous sommes situés sur la trajectoire d'un grand phénomène météorologique appelé la "ZIC" ?

Vu de votre lucarne, cela ressemble à un ciel plein de nuages, mais sur des images-satellites comme celles de Météo-France cela peut prendre l'allure caractéristique d'une "ligne de gros nuages" qui apporte parfois pluies et orages.
Tous ces nuages encombrant le ciel naissent d'un conflit entre deux anticyclones situés sur l'Atlantique : l'anticyclone de Sainte-Hélène dans l'Atlantique Sud et l'anticyclone des Açores dans l'Atlantique Nord.

Pour tenter de clarifier ce phénomène météorologique assez complexe, précisons tout d'abord que l'anticyclone des Açores brasse l'air dans le sens des aiguilles d'une montre, alors que l'anticyclone de Sainte-Hélène fait tourner l'air dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
De ces deux anticyclones partent des masses d'air qui convergent vers une zone de dépression appelée la "Zone de Convergence Intertropicale" (ZIC), au sein de laquelle se forment de gros nuages appelés cumulonimbus.
Ces nuages ont une forme d'enclume et peuvent monter jusqu'à près de 18 km en altitude !
ZIC Phénomène de la "Zone de Convergence intertropicale" appelé également "ZCI" ou "ZCIT" et même "ZIC" en langage courant.

La ZIC se matérialise par une "ligne COURBE de nuages", appelée aussi équateur météorologique". (Cette zone de convergence n'a pas toujours l'aspect d'une ligne de nuages, elle peut onduler et prendre différentes formes selon les conditions météorologiques).

Les alizés sont des vents de secteur Nord-Est dans l'hémisphère Nord et de secteur Sud-Est dans l'hémisphère Sud, qui se déplacent des anticyclones vers la ZIC. (Précisons que les alizés ne convergent pas toujours ainsi qu'il est indiqué sur le schéma)
 
Le cycle des saisons
Comme vous avez dû le remarquer, les cumulonimbus ne stationnent pas toute l'année dans le ciel guyanais. C'est parce que la position de la ZIC n'est pas constante : elle balaie le ciel de Guyane deux fois par an lorsqu'elle remonte vers le Nord en direction de la Caraïbe entre les mois d'avril et juillet et lorsqu'elle redescend vers le Sud en direction du Brésil entre novembre et février. Ces deux passages sont responsables des maxima de pluviométrie en Guyane ainsi que des saisons.
 
La ZIC stationnée au-delà du 10ème parallèle Nord, descend en direction du Brésil. Mi-novembre, sa frange atteint la Guyane. Entre mi-novembre et fin janvier, durée de ce passage au-dessus du département, ce sera la petite saison des pluies. Saison des pluies Poursuivant son cycle annuel, la ZIC remonte vers le Nord et aborde de nouveau la Guyane. Entre début avril et début juillet, ce sera la saison des pluies et la période durant laquelle les précipitations seront les plus abondantes.
Petit été de mars Repoussée par l'alizé de Nord-Est issu de l'anticyclone des Açores, la ZIC poursuit sa descente vers le Sud, et s'éloigne du département pour se positionner au niveau (voire au delà) de l'Equateur. De début février à mi-mars, la Guyane connaît donc une période peu arrosée appelée petit été de mars.
Dès début juillet, la ZIC commence à s'éloigner du département, chassée par l'alizé de Sud-Est issu de l'anticyclone de Sainte-Hélène, qui la repousse au niveau de la Caraïbe. La saison sèche commence alors de manière intermittente. La période la plus sèche pour la Guyane sera entre mi-août et fin octobre, période pendant laquelle à l'inverse, les Antilles connaissent l'époque des cyclones. Saison sèche
 
Bien entendu, ce rythme des saisons est très variable (parfois plusieurs semaines d'écart), car dépendant de phénomènes météorologiques complexes ainsi que des mouvements et puissances des deux anticyclones.
 
  La ZIC, responsable des saisons     Quel temps fait-il en Guyane ?  
Textes ©Christine Poixblanc
Illustrations © Terres de Guyane
© Terres de Guyane - Tous droits de reproduction réservés - Avril 2001
 
Haut de page
 
 
2001 - 2014 © TERRES DE GUYANE - Tous droits de reproduction réservés
Mentions légales - Conditions d'utilisation Recherche dans TDG